03 25 72 15 50

30 ans, cela se fête !

Mesdames, Messieurs,

Nous avons imploré le ciel pour qu’il ne nous trahisse pas. Nos vœux  sont exaucés.

Avec le temps…
Avec le temps va tout s’en va
On oublie le visage et l’on oublie la voix

L’autre qu’on adorait qu’on cherchait sous la pluie
L’autre qu’on devinait au détour d’un regard

Avec le temps…
Avec le temps va tout s’en va
Même’ les plus chouettes souvenirs

Avec le temps…
Avec le temps va tout s’en va
On oublie les passions et l’on oublie les voix ….

Si je lis ces paroles extraites de la chanson de Léo Ferré, ce n’est nullement pour vous éloigner de cette belle soirée que nous vous avons concocté. C’est pour rappeler à ce chanteur disparu, qui nous observe certainement de là-haut, que son texte si nostalgique soit-il ne doit pas faire du temps qui passe une gomme à souvenirs.

La tablette numérique  a remplacé depuis quelques années le Bic et le cahier Clairefontaine, le TBI a succédé au bon vieux tableau noir sur lequel la craie du professeur crissait quel que  soit son parfum : blanc, vert, bleu, jaune, rouge, … Les odeurs, les bruits, les images du passé défilent à présent à plus ou moins vive allure dans vos mémoires. Chacun de vous refait ce soir, sa propre histoire scolaire ou professionnelle vécue ou romancée au lycée Herriot. Je n’ai pas le don de lire dans vos pensées mais je peux imaginer ce qu’elles dévoilent silencieusement :

  • Pierre a pris un sacré coup de vieux …
  • Rose est toujours aussi pétillante, ce n’est pas pour rien qu’on la surnommait Bulle de Champagne ……
  • Oh ! Mes professeurs et les CPE d’autrefois sont encore là ! Bon, il y a bien des petits nouveaux parmi eux, que je n’ai pas connus mais que les suivants ont croisés au moins un an, peut-être deux, voire davantage. La famille Herriot s’agrandit d’année en année. A raison de plus de 400 entrants par an et je ne compte pas les adultes, Monsieur Herriot est au moins 12000 fois papa, voire plusieurs centaines de fois papy et qui sait certainement même arrière-grand-père.  J’ai l’impression toutefois que rien n’a bougé depuis que j’ai quitté Monsieur Herriot. C’est sûr, il aurait  besoin d’un lifting extérieur pour retrouver les couleurs de sa naissance, celles de l’année scolaire 1987-1988.

En ce 26 mai 2018, vous êtes plus de 700 à lui rappeler votre amitié, votre amour, j’oserais dire votre passion pour ce trentenaire qui vous a aidé à passer de l’adolescence à l’âge adulte ou vous a permis de faire, vos premiers pas professionnels ou les suivants dans l’institution scolaire. Alors il retrouve le temps d’un soir, sa première jeunesse grâce à chacun de vous.

Ce projet s’est construit collectivement. Nous voulions marquer d’une empreinte particulière les 30 ans du lycée Herriot de Sainte Savine.

Le logo anniversaire sélectionné est celui de Ryan Cure, élève de 2nde MMV. Il a été réalisé dans le cadre des cours d’arts appliqués avec son professeur, Madame Guilhem Ducléon.

Je tiens à honorer les proviseurs adjoints Madame Leseurre, Monsieur Chables, l’adjoint gestionnaire Monsieur Bleuse et son équipe,  les DDFPT Madame Billouet et Monsieur Deghilage, les CPE, Mme Dabel, Mme May, M.Janin, M.Brun pour leur participation à l’organisation, Marie Vernet pour la collecte des inscriptions, tous les personnels de l’établissement quelle que soit leur fonction au lycée, les services techniques de la commune de Sainte Savine, les partenaires de cette manifestation, les élèves de l’hôtellerie et les professeurs volontaires présents pour assurer le service ainsi que les collègues qui nous ont aidés aujourd’hui.

Vous dégusterez ce soir le cocktail Jeanne, avec modération bien sûr, fabriqué spécialement pour nous par Monsieur Albouy, professeur de cuisine.

Thomas  Bouard, élève de 1ère ES sera notre magicien d’un soir.  Trois lycéens de 1ère S, adhérents du club vidéo de la MDL, Maxillien Bel, Maël Adnot, Sarah Duquennoy passeront tout près de vous pour immortaliser des images uniques et singulières. Faites comme s’ils n’étaient pas là, l’instant n’en sera que plus naturel et spontané. Merci de leur réserver le meilleur accueil.

Je n’oublie pas les personnels de direction qui se sont succédé au lycée depuis son ouverture et qui ont répondu présents à notre invitation. Par ordre alphabétique en commençant par les dames : Mesdames Caille et Vallier, Messieurs Cosson, Gobert, Rappeneau, Schepens, Solak, mais aussi la 1ère  secrétaire de direction Madame De Witte arrivée à l’ouverture du lycée et retraitée depuis le 31 décembre 2015. J’ai une pensée particulière pour Madame Chocat, la première à avoir piloté cet établissement. Elle n’a pas pu malheureusement être parmi nous. Ce sont succédés comme proviseurs dans ce lycée, Madame Chocat, Messieurs Robinot, Solak, Dupont, Guillaume, Schepens. Depuis trois ans, Madame Thiébault en est le proviseur.

Je tiens également à remercier les élus de leur présence, Monsieur Moser, le 1er adjoint de la commune Madame Duchêne, conseillère régionale,  Monsieur Schwartz ancien élu communal qui a vu le  projet d’ouverture du lycée Herriot sortir de terre.

Que pensez-vous d’Herriot ? Porte-t-il bien ses trente ans ? Pas trop de rides et de courbatures pour ce bel homme qui a supporté bien des larmes venues du ciel, des coups de vent parfois en rafale, des éclats de soleil au moment des fortes chaleurs estivales, des colères et des rires d’élèves, de professeurs, d’agents, de CPE, de personnels de direction  …. Qui a connu aussi des joies et vécu malheureusement des drames …  Qui a dû s’adapter aux différentes réformes portées par l’institution scolaire ou les collectivités territoriales.  Mais qui continue malgré tout à tracer sa route, essayant de mener à bien ses missions quels que soient les changements de cap. Jamais désorienté, toujours debout ce monsieur Herriot.

Vous découvrirez à un moment de la soirée un diaporama, fruit du travail d’Antonin Guérin. Retracer 30 ans d’histoire en 19 minutes ne fut pas aisé, d’autant qu’ici les images sont inépuisables tant les événements sont fréquents. Antonin s’est attaché à ne pas trahir Monsieur Herriot. Il a exploité judicieusement une partie de l’ensemble des archives transmises par bon nombre d’entre vous.

Alors qu’il aurait pu être un convive parmi vous,  Cédric Loison a gentiment accepté d’animer cette soirée. Super sympa, Cédric.

La société HZ événementiel quant à elle assurera l’ambiance sonore et lumineuse (Clément Sellerin, ancien élève accompagné de deux  collègues). Une tombola gratuite organisée par deux étudiants de BTS NRC1 (Ophélie Giat et Angèle-Lino Clouet), dans le cadre de leur projet professionnel vous sera proposée. Monsieur Galan les a aidés dans cette démarche.

Alors ne perdez surtout pas l’autocollant qui vous a été remis à l’entrée. Le numéro inscrit dessus est forcément gagnant. Des lots de tricot ont permis la confection de T-shirts par les stagiaires du Greta Sud Champagne. Nous y avons apposé une phrase marquant l’évènement.  Ils  seront mis en jeu ce soir.

Une fresque murale, création d’une douzaine d’élèves avec l’aide de  Monsieur Pereira, artiste peintre habille depuis quelques semaines un mur du foyer d’externat. Elle marque aussi  ce trentième anniversaire.

Un merci tout particulier à vous tous et au lycée Herriot car sans vous  et sans lui,  pas d’anniversaire.

J’espère que cette soirée  comblera de plaisir vos neurones (moteurs de tous vos sens). J’espère aussi qu’ils garderont jusqu’à l’extrémité de leurs dendrites l’instant présent  aussi longtemps qu’ils le pourront. Non pas pour contrarier Léo Ferré mais pour nourrir vos souvenirs heureux.

Que ce samedi 26 mai 2018 prenne place dans votre mémoire humaine dès le lever du jour.

N’oubliez pas que « l’instant présent est presque déjà dans le recueil des souvenirs ».  Profitez-en donc pleinement et savourez-le.

Bonne soirée à tous.

Yasmine THIEBAULT – proviseur