03 25 72 15 50

Cérémonie du parrainage 2019 – mardi 29 janvier 2019

 

Parrainer, un verbe qui ponctue chaque fin de mois de janvier au lycée Herriot depuis que Monsieur LENGLET a eu cette généreuse et géniale idée d’instaurer ces rencontres entre des Meilleurs Ouvriers de France de l’hôtellerie-restauration et les promotions de terminale CAP et de 1ère bac pro.

Devenir, un verbe qui ponctue la vie de chaque humain, particulièrement lorsqu’il a l’âge de l’adolescence, c’est-à-dire le vôtre. Que vais-je devenir ? Si je m’en donne les moyens, je deviendrai cuisinier, chef cuisinier, maître d’hôtel, chef de rang, …. Je donnerai le meilleur de moi-même pour exercer mon métier tout comme vous, Monsieur DUBOIS et pour apporter du bonheur à tous ceux que je servirai, tout comme vous, Monsieur DUBOIS. L’emploi du futur est volontaire de ma part. Il vous laisse le temps chers apprenants d’être bien formés par vos professeurs et vos maîtres de stage. Vous vous rapprochez progressivement du présent, de la concrétisation de votre projet personnel. Vous y êtes. Vous obtenez votre diplôme. Que faire maintenant ? Continuer mes études  ou m’insérer dans le monde de l’entreprise.

Quel que soit mon choix, l’important est de l’assumer et de transformer en réussite  mon parcours professionnel qui sera long, très long. Mon chemin croisera celui de personnes formidables ou pas.  J’aurai des échecs et des réussites comme tout individu. Je m’en servirai pour rebondir. Les routes rectilignes, lisses, plates sont rares. Je  marcherai bien plus souvent sur des tracés caillouteux, sinueux, vallonnés, enneigés qui m’obligeront à m’adapter. Adapter, un verbe que je côtoie plusieurs fois par jour, et qui m’aide à surmonter le quotidien.

Pas trop d’illusions, peu d’entre nous acquerrons  le statut immortel de MOF, mais nous pouvons tous prétendre à une belle aventure dans cet univers de l’hôtellerie restauration mais aussi à la reconnaissance de  la profession.

Nous serons alors des passeurs de sens et notre vie n’en sera que plus épanouie.

Cher parrain, vous avez le pouvoir de marquer d’une empreinte symbolique cette journée particulière dans l’enceinte de notre lycée.

32 parrains et marraines se sont succédé avant vous pour honorer  les élèves de la filière hôtellerie-restauration de notre établissement.

Aujourd’hui, vous êtes le 33ème à  figurer sur cette prestigieuse liste.

Chers filleuls, un tonnerre d’applaudissements pour votre parrain qui a pris le temps de faire une pause au lycée E.HERRIOT.

C’est aussi parce que Madame BILLOUET, Directrice Déléguée aux Formations Professionnelles et Technologiques s’implique et sait motiver les équipes pédagogiques ; c’est aussi par ce que Monsieur BLEUSE, Gestionnaire de l’établissement accorde toute sa confiance à cette manifestation.

Quand on accepte d’être parrain, prend on un risque ?

Oui, celui d’avoir tous ces filleuls en une seule fois et de subir des selfies en rafale.  

Monsieur DUBOIS, vous transmettez votre générosité par votre présence et par les mots que vous prononcez à l’égard de vos filleuls.

Avant de clôturer cette cérémonie, je tiens chers élèves à ce que vous rendiez hommage à tous ceux : Meilleurs Ouvriers de France, professeurs, formateurs, maîtres de stage, entrepreneurs qui participent à vos acquisitions de savoir, savoir-être, savoir-faire : 

Vous allez reprendre après moi, les paroles extraites d’une chanson écrite et interprétée par Jean-Jacques Goldman figurant sur son l’album « Entre gris clair et gris foncé » sorti en 1987. Son titre : « il changeait la vie » :

C’était un professeur, un simple professeur
Qui pensait que savoir était un grand trésor

Il y mettait du temps, du talent et du cœur
Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures
Et loin des beaux discours, des grandes théories
A sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui
Il changeait la vie

 

N’oubliez  jamais tout au long de votre vie professionnelle que : Le talent s’apprend, il ne s’invente pas.