03 25 72 15 50

SORTIE PÉDAGOGIQUE SCIENTIFIQUE POUR LES CLASSES DE TERMINALE S

Ce mardi 2 octobre 2018, les élèves de terminales S du lycée (88 sur 91) ont visité la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris La Villette.

Cette sortie s’inscrit dans le cadre du programme de TS de physique-chimie. Ils ont ainsi appréhendé l’étude de la mécanique classique mais aussi relativiste et quantique au niveau « Objectif terre », l’étude des ondes mécaniques et électromagnétiques dans les zones « Sons », et « Jeux de lumière ». Les expositions consacrées aux « Mathématiques » ainsi que « L’homme et les gènes » complétèrent cette visite scientifique.

Les projections au planétarium « Entre Terre et ciel » et à la géode « « Seuls dans l’univers ? » quant à elles donnaient à réfléchir sur la place de l’Homme et son existence.

Ils étaient accompagnés de l’équipe pédagogique de sciences physiques, Mmes Fouchet et Wingering, Mrs Baudou, Bamous, Grimont, Mieur, Payen et Dame ainsi que les professeurs coordonnateurs de mathématiques Mme Catherine et de SVT M. Moser.

Cette expérience peut se prolonger au-delà des exploitations disciplinaires.

Par exemple :

  • Ce jeudi 4 octobre 2018 débute la semaine mondiale de l’espace qui a pour thème : « L’espace rassemble le monde ».

Voir le site :http://www.un.org/fr/events/spaceweek/  ;

Lors de notre retour, nous apprenions que le Nobel de physique 2018 était attribué à trois chercheurs Gérard Mourou, Arthur Ashkin, Donna Strickland pour leurs travaux sur les laser. Ils sont respectivement français, américain et canadien.

Nous pouvons être fiers pour le français mais regretter que la canadienne ne soit que la troisième femme à obtenir un Nobel de physique.

Pour en savoir plus :

https://www.lemonde.fr/prix-nobel/article/2018/10/02/nobel-de-physique-trois-scientifiques-dont-un-francais-recompenses-pour-leurs-travaux-sur-les-lasers_5363327_1772031.html

« Je suis de ceux qui pensent que la science est d’une grande beauté. Un scientifique dans son laboratoire est non seulement un technicien : il est aussi un enfant placé devant des phénomènes naturels qui l’impressionnent comme des contes de fées. »

Marie Curie (1867-1934) (deux prix Nobel, un en physique, l’autre en chimie)

Espérons donc que nos élèves garderont à l’esprit que

« La science consiste à passer d’un étonnement à un autre. » (Aristote 384-322 av JC)

-FM-