03 25 72 15 50

25ème défilé de mode.

 

 

Mesdames, Messieurs,

Les 11 mars et 12 mars 2016, se déroulait la 25ème édition du défilé de mode au lycée Herriot.
C’est avec beaucoup de plaisir que l’équipe du lycée Herriot a accueilli de nombreux convives, à guichets fermés, pour le dîner  du 11 mars au soir et pour le cocktail du samedi 12 mars en fin de matinée.
Nul doute que ces moments resteront  gravés dans l’histoire personnelle des spectateurs et dans l’histoire lycéenne ou professionnelle des acteurs et auteurs de cet évènement.
Bouches et yeux furent en éveil durant près de 3 heures.
L’art au lycée Herriot se décline en trois temps :
Tout d’abord l’art de la table : nos sections commercialisation et service en restauration ont apporté la touche Herriot pour que l’espace de la restauration habituellement scolaire se  transforme en salle de restaurant étoilé. Les lycéens de terminale bac pro de cette filière ont assuré le service durant tout le repas guidés par leurs professeurs.
Puis, l’art culinaire : le repas fut préparé le soir par les élèves de terminale bac pro  cuisine, conseillés par leurs professeurs.
Enfin, après un excellent repas digne des plus grandes tables, les élèves de CAP et Bac pro métiers de la mode, les étudiants de BTS métiers de la mode assurèrent le défilé. Le thème retenu était : la télévision sous toutes ses coutures.
Les créations, toutes originales et donc uniques sont le fruit du l’imagination et du travail de ces élèves et étudiants. Mesdames Boumahraz, Boucard, Duvaux, Maftouhi,  Onraedt, Renault, Voges, Zavoli ont apporté leur aide technique aux jeunes créateurs qui ont réalisé les tenues en cours mais aussi en autonomie.
Nos intentions étaient saines et généreuses : émouvoir les papilles et les pupilles, des convives, leur  faire vivre un moment magique et surprenant, leur apporter exclusivement du bonheur dans un monde trop souvent synonyme de douloureux pour notre moral.
Au  lycée Herriot, les professeurs forment les élèves à devenir de véritables professionnels. C’est une belle opportunité de disposer de trois filières à la fois éloignées et pourtant si proches les unes des autres. Trois domaines qui font le prestige français.
Three Herriot’s Campus talents.
Sans l’hôtellerie et la restauration, le défilé de mannequins habillés par la filière métiers de la mode perdrait une partie de son âme. Mais à contrario, nous ne pourrions plus intituler cette soirée le défilé si seule la filière hôtellerie et  restauration occupait le devant de la scène.

Cette mise en scène a pu se jouer en trois actes le vendredi soir.

1ère acte : « La Table, c’est l’endroit de détente et de convivialité par excellence… C’est pourquoi, il faut également utiliser son imagination pour venir compléter les efforts de la cuisine.» Voilà l’idée fondatrice que Bernard Loiseau, chef cuisinier  étoilé mondialement connu octroyait à ce meuble pourvu de pieds sur lequel se posent et se consomment les mets les plus savoureux.

2ème acte : « C’est une mélodie que l’on déguste par la bouche. » C’est ainsi  que le compositeur italien Gioachino Rossini définissait la cuisine.

3ème acte : « Je ne crée par des vêtements, je crée des rêves. » Ce propos tenu par le styliste américain de renommée internationale Ralph Lauren, reflète l’état d’âme du créateur.

Ces citations enrobées et parées de volupté semblent peut-être futiles mais elles n’effacent pas un principe essentiel qui se conjugue à tous les temps : hier, aujourd’hui, demain : ils ou elles (élèves et étudiants)  apprenaient, ils ou elles (élèves et étudiants)  apprennent, ils ou elles (élèves et étudiants)  apprendront avec courage, créativité, curiosité, dextérité, efficacité, effort, enthousiasme, générosité, minutie, passion, patience, plaisir,….
L’orthographe de la langue française vient de franchir un cap décapant. Les académiciens ont décidéde licencier sans préavis l’accent circonflexe, d’opérer un délit de faciès en accordant leur préférence au célibat de la lettre F plutôt qu’au couple atypique PH.Il n’en est heureusement pas de même pour tous les noms communs énoncés ci-dessus en file indienne. Ils sont là, bien présents et fiers d’être associés au verbe apprendre..
Des partenaires importants  ont  répondu une nouvelle fois présents pour que ce défilé soit une réussite : le lycée Jeanne Mance (filière sécurité),  les cours Pariset (sections esthétique et coiffure), le Centre Mac Arthur Glen (dans le cadre de l’opération « DESIGNER WEEK »).
Une équipe solidaire a imposé comme toujours son tempo au défilé :
Madame Billouet, directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques des sections de l’hôtellerie et  de la restauration, Monsieur  Deghilage, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques des filières métiers de la mode, les enseignants en salle Madame Liétard,  Messieurs Gautier, Pèse, Kallouch, les chefs Loiseau Marie, Loiseau Stéphanie, Abraham, Albouy, Bernaudat, Gélard, Laurin-Thomas, pour les décorations des tables Madame Gautier, pour les photos et la vidéo Monsieur Ossent, pour l’organisation du défilé  Madame Christmann professeur d’art plastique.
Les élèves de terminale bac pro cuisine,  commercialisation et service en restauration  (pour le vendredi soir) et ceux de 1ère bac pro commercialisation et service en restauration, de CAP restaurant, service hôtelier (pour le samedi midi) ;
Les agents du service général et de la restauration pour la préparation du cocktail du samedi midi et le nettoyage des locaux.

En conclusion, gardons à l’esprit que : le talent s’apprend, il ne s’invente pas.

Yasmine THIEBAULT – proviseur