03 25 72 15 50

Parrainage 2017 Mardi 31 janvier 2017

Ne vous y trompez pas, notre parrain ne se prénomme ni Marlo Brando, ni Al Paccino. Nous ne sommes pas à Palerme, en Sicile, avec le réalisateur Francis Ford Coppola en plein cadrage et tournage de la scène finale du PARRAIN IV, mais bien au lycée Herriot à Sainte Savine.

Notre parrain s’appelle Monsieur BOUVIER. Son histoire vous a été retracée et lui-même s’est présenté. Aucune ressemblance, aucune similitude avec les deux parrains évoqués précédemment.

28 parrains et marraines se sont succédé avant vous Monsieur BOUVIER pour honorer les élèves de la filière hôtellerie-restauration de notre établissement.

Aujourd’hui, vous êtes le 29èmeà figurer sur la prestigieuse liste. Je pense, Monsieur BOUVIER, que vous étiez en grande section maternelle, lorsque cette idée de parrainage est devenue réalité au lycée Herriot.

Monsieur LENGLET, professeur de services et commercialisation en restauration, est le papa de l’esprit parrainage au lycée HERRIOT. Il a eu l’idée d’associer le nom d’un parrain à la promotion de l’année comme cela se fait depuis bien longtemps dans les grandes écoles. Et si cette belle aventure continue, c’est qu’elle a plu et qu’elle plait encore.

C’est aussi parce que Madame BILLOUET, Directrice Déléguée aux Formations Professionnelles et Technologiques s’implique et sait motiver les équipes pédagogiques ; C’est aussi par ce que Monsieur BLEUSE, Gestionnaire de l’établissement accorde toute sa confiance à cette manifestation.

Etre parrain cela consiste en quoi finalement ?

A venir passer une journée au lycée Herriot pour échanger avec la promotion d’élèves de 1ère bac pro, terminale CAP et Mention Complémentaire de la filière hôtellerie-restauration.

Avez-vous pris un grand risque en répondant positivement à notre invitation ?

Peut-être bien que oui.

Mon intention, n’est pas de vous faire peur. De toute façon, c’est trop tard pour fuir maintenant, Monsieur BOUVIER. Des consignes claires ont été transmises à tous nos personnels. Votre portrait est diffusé dans l’enceinte du lycée avec la mention : ne laissez sortir Monsieur BOUVIER sous aucun prétexte.

Vous êtes avec nous et vous avez bien compris que cette séquestration durera toute la journée du mardi 31 janvier 2017. Ne vous inquiétez pas, nos élèves ont le sourire, les personnels aussi. Herriot, c’est le paradis sur Terre.

Vos filleuls sont nombreux, très nombreux, très, très nombreux : 142 baptêmes hôteliers – cuisiniers – organisateurs de réception – agents polyvalents de restauration – serveurs – appelez-les comme vous le souhaitez, mais parrainez-les s’il vous plait Monsieur BOUVIER.

Ce parrainage d’un jour doit se prolonger dans vos mémoires indéfiniment, chers élèves. Je veux dire pour toujours ou à jamais.

Avez-vous bien compris mon propos ?

Il y a des instants solennels qui s’imposent à nous naturellement. Celui-ci en est un.

Un professionnel, Monsieur BOUVIER, directeur de salle, d’un restaurant deux étoiles, reconnu au-delà des frontières de la France, cela ne se refuse pas, chers élèves.

J’attends un tonnerre d’applaudissements pour Monsieur BOUVIER, et pour tous ceux au lycée, dans les entreprises qui vous accueillent, vous aident à construire votre projet d’avenir. Je n’oublie pas vos parents, car sans eux, vous ne seriez pas là devant nous.

Vous êtes magnifiques dans votre tenue professionnelle. Que ressentez-vous à l’instant présent ?

De la fierté, de l’ambition, l’envie de réussir, l’assurance d’exister, d’être quelqu’un que l’on regarde avec beaucoup de bienveillance et d’admiration.

Les lycéens professionnels sont souvent perçus comme des élèves qui sont arrivés là par hasard, voire par défaut. Des élèves incapables de se projeter vers demain. Vous démontrez chaque jour le contraire. Vous êtes une partie de cette France que le monde entier aimerait bien posséder. Le patrimoine culinaire et hôtelier français vous est enseigné à Herriot par vos professeurs et par vos tuteurs lors des stages. Savoir-faire, savoir-être, savoirs rayonnent déjà à l’intérieur de vous : à l’intérieur de quoi me direz-vous ? A l’intérieur de vos neurones qui bouillonnent, de vos mains qui s’agitent avec dextérité, de vos muscles en action, de votre posture qui s’impose digne et svelte, de votre voix douce et posée, de votre sourire naturellement beau, de vos yeux pétillants de bonheur, de votre visage radieux et complice ….

Dans le domaine des métiers de l’hôtellerie et de la restauration, les professeurs et les élèves sont en perpétuelle recherche de l’excellence. Pour surprendre, il faut se surpasser tout en restant humble et lucide.

Pour que votre imaginaire s’éveille, vous devez le laisser s’échapper sans qu’il vous échappe complètement, accepter de vous tromper sans craindre de perdre votre identité professionnelle, ne pas vous lasser de faire, défaire et refaire. Vous devez aussi vous rappeler lorsque vous agissez, que sans l’esprit, la main ne travaille pas mais que sans la main, l’esprit n’est pas grand chose. C’est à ce prix que votre premier chef d’œuvre naît et que le probable prend progressivement forme pour s’installer durablement dans le monde réel.

Enfin, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration implantées dans notre établissement répondent également à cette nécessité de construire des passerelles, de mutualiser les expériences dans l’intérêt du pluralisme mais également du singulier. Chacun retrouve un peu de lui dans tous et tous se retrouvent singulièrement dans chacun.

Je vous demande de répéter après moi les deux phrases « miroir » suivantes dans la langue de Shakespeare, Martin Luther King, Angela Davis, John Fitzgerald Kennedy, John Lennon, Barak Obama et celle de Molière, Jean Moulin, Lucie Aubrac, André Malraux, Bernard Loiseau, Simone Veil   :

I have a dream – J’ai un rêve.

Yes I can get there – Oui je peux y arriver.

Nous profitons du parrainage 2017 pour récompenser trois élèves :

Le 25 avril 2016, le trio formé par Anaëlle KEVERIAN alors en 1ère bac pro services et commercialisation en restauration, Camille SCHOONBAERT et Raphaël EPPE en 1ère bac pro cuisine ont obtenu collectivement le prix régional Philippe MILLE 2016

Le 7 novembre dernier, le duo mixte composé de Camille SCHOONBAERT – Raphaël EPPE en terminale bac pro cuisine ont obtenule 1erprix plat salé, se classant 2èmedu Trophée international Philippe MILLE- 2016

Merci aussi à leurs professeurs M.Laurin-Thomas, M.Bernaudat, M.Kallouch.

Je terminerai par la devise du lycée HERRIOT que je vous encourage à méditer  toujours et encore, toujours et encore : le talent s’apprend, il ne s’invente pas.