03 25 72 15 50

  Le mardi 2 février 2016, 7 classes, 101 élèves de la promotion 2014 des métiers de l’hôtellerie et de la restauration ont eu le privilège de vivre leur parrainage. Il s’agissait des classes de terminale CAP cuisine, restaurant, service hôtelier, agent polyvalent de restauration, les classes de 1ère bac pro cuisine, commercialisation et service en restauration, la classe de mention complémentaire organisateur de réceptions.
1987, c’est le début de l’esprit parrainage au lycée Herriot, c’est aussi la naissance du lycée Herriot. Tout a un sens finalement.
M.Lenglet, professeur de services et commercialisation en restauration, est le papa de l’esprit parrainage au lycée Herriot. Il a l’idée d’associer le nom d’un parrain à la promotion de l’année comme cela se fait depuis bien longtemps dans les grandes écoles.
Le chef de travaux de l’époque, M.Leroy lui donne carte blanche. Faire naître un projet c’est un défi formidable. Le pérenniser c’est un exploit permanent.
L’esprit parrainage dure au lycée HERRIOT puisque c’est la 27 ème édition. M.Lenglet a su avec Mme Billouet, le chef de travaux actuel fédérer autour d’eux toute une équipe de professeurs, afin d’imprimer cette belle et saine idée de transmission de savoir, savoir-faire et savoir- être. Tout simplement de passeurs de sens au lycée HERRIOT.
Madame Audrey Gellet a été choisie comme marraine de la promotion 2014. Trois marraines en 27 ans, nous sommes encore loin de la parité alors que l’équilibre filles-garçons s’affirme progressivement au lycée HERRIOT dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration.
Le parrainage est plus qu’un symbole. Madame Audrey Gellet, pâtissière de renommée internationale, en honorant le lycée de sa présence, a offert un très beau cadeau aux lycéens. Les élèves en formation sont l’avenir des métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Nous attendons donc d’eux qu’ils deviennent des professionnels reconnus dans l’Aube, la nouvelle région Alsace Champagne Ardenne Lorraine, la France, et même au-delà des frontière de l’Europe.

Dans le domaine des métiers de l’hôtellerie et de la restauration, les professeurs et les élèves sont en perpétuelle recherche de l’excellence. Pour surprendre, il faut se surpasser tout en restant humble et lucide.
Pour que l’imaginaire s’éveille, l’apprenant doit le laisser s’échapper sans qu’il lui échappe complètement, accepter de se tromper sans craindre de perdre son identité professionnelle, ne pas se lasser de défaire et refaire. Il doit aussi se rappeler lorsqu’il agit, que sans l’esprit, la main ne travaille pas. C’est à ce prix que son premier chef d’œuvre naîtra et que le probable prendra progressivement forme pour s’installer durablement dans le monde réel.
Enfin, les métiers de l’hôtellerie et de la restauration implantées dans notre établissement répondent également à cette nécessité de construire des passerelles, de mutualiser les expériences dans l’intérêt du collectif mais également du particulier. Chacun retrouve un peu de lui dans tous et tous se retrouvent singulièrement dans chacun.

 

Le talent s’apprend, il ne s’invente pas.