03 25 72 15 50

Virades de l’Espoir 2016 au lycée HERRIOT

210 km parcourus par les personnels engagés dans le marathon

Près de 27000 € récoltés

un dragon remporte le concours du déguisement le plus original (confectionné par quatre lycéens)

Merci à tous pour cette belle journée

I have a dream, c’est par ces mots que le pasteur noir américain Martin Luther King, commença son discours prononcé le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial, durant la Marche sur Washington D.C pour l’emploi et la liberté.
Barak Obama lui répondit dans son discours de campagne à la présidence des Etats Unis d’Amérique, le 10 janvier 2008, soit 45 ans plus tard : Yes we can.

Que signifie ce passage de témoin improbable et inattendu sur l’échelle du temps. Il nous rappelle que ce que d’autres ont réussi, on peut le réussir, que la patience et la persévérance sont de sages et salutaires compagnons de route pour nous tous qui croyons au champ des possibles.
12ème année que le lycée HERRIOT répète inlassablement : I have a dream et que ses élèves successifs, ses personnels anciens et nouveaux lui répondent en écho : Yes we can.
Nous n’avons nullement la prétention d’être Martin Luther King ou Barak Obama mais nous avons à l’esprit cette volonté de vaincre l’invincible, de porter cet espoir indispensable à tous ceux qui de loin ou de près sont touchés par la mucoviscidose.
Notre combat solidaire est celui-ci.
Il est parti d’une histoire banale. Une élève rencontre un professeur d’EPS, Mme Paris. Elles évoquent ensemble la mucoviscidose et les paroles se transforment une belle aventure humaine qui dure. C’est ce qui me semble être le plus difficile : durer
« Aucun de nous en agissant seul, ne peut atteindre le succès » propos empruntés à Nelson Mandela.
Pour réussir, nous pensons d’une même voix, nous agissons ensemble au lycée HERRIOT et cela fait 12 ans que l’histoire se prolonge. Serait-ce une histoire sans fin ? On dit que les adolescents sont excellents en zapping, sont inconstants, perdent espoir en l’avenir. Je ne suis pas d’accord. Ici, ils répondent toujours présents. Plus de 15500 élèves et étudiants ont participé aux virades de l’espoir depuis l’engagement de l’établissement.
Ici, vous n’avez pas attendu que le ministère de l’éducation nationale introduise en 2015 dans les programmes scolaires l’enseignement moral et civique pour aborder concrètement et de manière pragmatique les notions de fraternité, de solidarité, de citoyenneté.
Le lycée Herriot se mobilise chaque début d’année scolaire pour l’association « vaincre la mucoviscidose ».
Toute démarche citoyenne est contagieuse. Peut-on parler de Virades mania ? Nos lycéens et étudiants accompagnés par une équipe de personnels formidable, se construisent, installent durablement des compétences sociales et un état d’esprit sain dans ce cadre particulier et ce bien au-delà des virades de l’espoir. Certains sont depuis impliqués dans le monde associatif. Je ne me risquerai pas à dire que le souffle d’Herriot a suscité des vocations et pourtant je le pense vraiment.
C’est le collectif qui l’emporte, Ils sont tous là pour faire vivre cette action avec enthousiasme, force et ferveur.

Ies lycéens et étudiants du lycée Herriot se sont mis face à face :

Pendant que les uns criaient à l’unisson :
I have a dream !
Les autres leur répondaient avec autant de ferveur :
Yes we can !

Merci à vous tous et à l’année prochaine car vaincre doit continuer à vivre quoi qu’il arrive.

Pour information : le dragon remportant le concours du déguisement le plus original a été confectionné par quatre lycéens sous les conseils avertis de Mme Guilhem-Ducléon, professeur d’arts appliqués.